Cycle ingénieur Parcours Mécanique

Modélisation calcul & optimisation des structures mécaniques

Le Cycle Ingénieur-e permet l’acquisition des bases de son futur métier.

Le Cycle Ingénieur-e se déroule sur 3 années de formation, de bac +2 à bac +5. Les enseignements fondamentaux représentent la base des connaissances que doit parfaitement maîtriser un ingénieur. Elles vous seront utiles tout au long de votre vie professionnelle.

Organisation du cycle ingénieur

La 1ère année est commune à tous les étudiants.  Elle vous permet d’acquérir les bases nécessaires dans les domaines scientifiques, tels que les mathématiques et la physique pour l’ingénieur, mais aussi dans des disciplines orientées vers les matériaux et la mécanique. De plus, un stage de 12 semaines vous permet de découvrir un secteur d’activité, l’organisation d’une entreprise, en exécutant des missions de technicien supérieur.

La spécialisation débute au cours de la 2e année du Cycle Ingénieur-e. Elle vous permet de découvrir les connaissances spécifiques de votre future activité professionnelle. Un stage d’application de niveau assistant ingénieur de 12 semaines minimum vous permet de valider l’année. Ce stage est à faire prioritairement à l’international.

La 3e année vous permet de se spécialiser parmi 3 parcours soit en statut étudiant avec un stage de 6 mois en entreprise, soit en alternance.

Développer les compétences dans le domaine de la modélisation et du calcul des structures

Les connaissances de base en calcul, en simulation, en ingénierie numérique et aussi en matériaux étant acquises, la majeure Génie Mécanique, Modélisation, Calcul et OPtimisation a pour objectif de former des ingénieurs de bureau de calculs et des experts en simulation et optimisation. Au cours de leur cursus, les élèves ingénieurs sont amenés à franchir les étapes de toute la conception, de manière à garantir la résistance de la structure et l’optimiser si nécessaire.

  • Comprendre un cahier des charges pour décrire la fonction et l’environnement de la pièce
  • Modéliser le comportement de la structure par éléments finis
  • Utiliser les outils numériques d’optimisation pour une optimisation éventuelle de la structure
  • Avoir des connaissances quant aux procédés de prototypage rapide pour faire réaliser un prototype de la structure, pour le présenter aux décideurs et juger des outillages à mettre en place

Les connaissances mécaniques en particulier dans le domaine non linéaire et la maîtrise des logiciels sont poussées pour former les étudiants aux problématiques complexes que rencontrent les entreprises et aux méthodes de calcul des structures pour l’aéronautique, le ferroviaire, l’automobile, etc. Hors stages, cette formation spécifique et unique représente un volume d’environ 600 heures regroupant les cours, travaux dirigés sur ordinateur, travaux pratiques au laboratoire et projets intégrés. Le projet industriel de dernière année, réalisé par groupe de 3 ou 4 étudiants de septembre à mars, coencadré par un tuteur de l’école et un industriel, a un volume par étudiant d’environ 300 heures. Le stage de 4A et le stage ingénieur de 5A sont réalisés en bureau d’études et/ou bureau de calcul.

Ce parcours s’adresse aux étudiants intéressés par une activité professionnelle en bureau de calculs et centre de recherche. Les étudiants doivent être motivés par la simulation et les sciences de l’ingénieur qui les mèneront à maîtriser des champs très avancés de la mécanique comme les réponses non linéaires, la plasticité, le crash, le délaminage des composites et la thermomécanique.

Une formation en lien permanent avec l’entreprise

Trois périodes de stages d’immersion

Les stages positionnés chaque année vous permettent, en tant qu’étudiants du Cycle Ingénieur-e de mettre en application vos connaissances dans un contexte professionnel. Chaque stage répond à des objectifs spécifiques et donne lieu à des visites en entreprise par l’équipe pédagogique.

Les stages font paris intégrante de l’évaluation.

Exemples de rapports de stages de fin d’études

  • Instruction de calcul & calculs éléments finis de systèmes portes ferroviaires, Vincent
  • Calcul de résistance aux séismes pour des équipements mécaniques dans le milieu du nucléaire à l’aide de la méthode des éléments finis, Jean
  • Optimisation et optimisation topologique appliquée à un projet spatial, Baptiste

Débouchés

Les étudiants issus de ce parcours travaillent essentiellement dans les secteurs industriels touchant l’automobile (PSA, Renault, Toyota, etc.), l’aéronautique (diverses entreprises des groupes SAFRAN group, AIRBUS, etc), le spatial, le ferroviaire, les équipementiers, les entreprises d’ingénierie (Technip, Schlumberger, Alten, Altran, AKKA, etc), le génie civil, mais aussi dans des entreprises d’ingénierie spécialisées dans les matériaux et la mécanique ou les sociétés de conception logicielle. C’est-à-dire, tous les secteurs dans lesquels on recourt à la simulation numérique.

Quant aux postes occupés, il s’agit principalement d’ingénieurs d’études en bureaux de calcul, d’experts en calculs, ingénieur calcul crash. Ce sont des ingénieurs qui développent des méthodologies de calcul, les bordant et les déployant pour les bureaux d’études.

Les étudiants choisissant le parcours Mécanique bénéficie également d’un second diplôme. Ils obtiennent un diplôme Master 2 Mécanique de Le Mans Université.